Ledum groenlandicum
26 juin, 2008 @ 6:01 Thé du Labrador

Thé du Labrador, Labrador tea 

img4943.jpg

Cameron River, TNO

Arbuste de taille moyenne ( 30-120 cm ) à feuilles persistantes, alternes et de forme allongée.  Les feuilles sont épaisses avec un rebord enroulé vers le dessous, de couleur vert foncé sur le dessus et couvertes de poils de couleur rouille d’aspect feutré sur le dessous. Les fleurs blanches sont petites ( 1 cm ), de forme étoilée et se regroupent en boules de 2 à 5 cm de diamètre au bout des rameaux. La floraison est printanière. Une espèce voisine, Ledum palustre, est considérée toxique.

Séchées et boullies, les feuilles sont utilisées comme thé tant par les autochtones que par les explorateurs. Ne pas trop infuser, de risque de nausées. Possède de nombreuses huiles essentielles. Les autochtones lui prête de nombreuses qualitées médicinales, allant de la protection contre la pneumonie, soigner les problèmes de dents, la perte des cheveux (lorsque toute la plante est bouliie et concoctée en shampoing), l’arthrite (lorsque boullie 3 fois), le scorbut et même la chaude-pisse.

Mise en garde: c’est le plus puissant de tous les hydrolats. Tellement fort que le dosage recommandé diminue à 1 c. à table par litre d’eau ou la moitié de la dose recommandée. À des doses plus élevées, vous pourriez causer les symptômes que l’on traite avec le Thé du Labrador. Utilisé en laboratoire pour ces huiles essentielles, mais non vendu comme thé en raison des risques reliée à son usage excessif.

-l'horloger
rss 2 réponses

Laisser un commentaire

Théâtre Nomade - Ferme des ... |
A vos laines les filles ! |
Accueil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Caroline Guichard
| espace imaginaire
| Le monde fantastique du cheval